Accueil > Expositions en ligne > Les petites expos > Laissez-vous conter Vienne > Se déplacer en Vienne

Expositions en ligne

Réduire les caractèresAugmenter les caractèresAugmenter les contrastes en inversant les couleursImprimer

Le pont Jacques-Gabriel

La passerelle après la destruction du pont Jacques-Gabriel

En 1716, le pont médiéval s'écroule. Le régent Philippe d'Orléans autorise alors la construction d'un nouveau pont suivant les plans de Jacques V Gabriel, premier ingénieur des Ponts-et-Chaussées. Les travaux se poursuivent jusqu'en 1724 : construction du pont, destruction des fortifications et aménagement des quais. L'édifice se distingue par une forme en dos d'âne et par une pyramide, oeuvre du sculpteur Guillaume Coustou.

 

La passerelle après la destruction du pont Jacques-Gabriel pendant la Seconde Guerre mondiale.

Archives départementales de Loir-et-Cher, Fonds Millet

Ville de Blois

+ Plan du site

+ Contact

+ Crédits et mentions légales